Conduire dans Paris. C’est une question de vocabulaire. ( Michel Audiard)